KARATE CLUB SILLINGY

KARATE CLUB SILLINGY

Do-Raku et Code Moral

 

 

 

 

 

 

 DO-RAKU

On peut traduire par "le plaisir de la Voie" ou par "jouer sur la Voie"...
Il faut comprendre que cette expression japonaise, fort peu connue des pratiquants d'arts martiaux, vise à rappeler que l'essentiel dans la pratique de ces arts reste tout de même, par-dessus tout, le plaisir de vivre, tout simplement. Avec assez de dilettantisme dans la démarche pour ne jamais risquer de se prendre trop au sérieux, d'attraper "la grosse tête", ce qui fait qu'il y a tant de pratiquants, même hauts gradés, des êtres aveugles et sourds fonçant de tout leur orgueil et de tout le poids de leur obsession vers le fond d'une impasse, où ils finiront par s'écraser un jour sans avoir rien compris à ce qui était arrivé. 

 


Il faut vivre le Budo (étude des arts martiaux), avec constance, sans précipitation, dans la vie quotidienne aussi, en dehors de toute préoccupation pour un plan de progression, voire un plan de carrière. Simplement avec bonheur, en sentant au fond de soi, sans avoir même envie de l'expliquer, que sans lui la vie ne serait pas aussi plaisante, et qu'il est compagnon d'une manière d'être. Avoir plaisir à pratiquer....sans finalité obsédante et inhibitrice. 

 


Il faut vivre l'art martial comme un besoin essentiel de notre existence, comme cet air que nous respirons, sans nous demander ni pourquoi ni comment, nous nous entraînons, nous respirons, nous vivons ensemble le même bonheur de cheminer ensemble sur la Voie. Nous ne demandons rien à personne, nous ne dépendons de personne. Ressentir encore et encore ce Do-raku dans le Dojo, soudés par l'effort, la confiance, l'amitié de ses Sensei et de ses Sempai. Et ceux des Kohai qui voudront bien nous rejoindre.
Tant pis pour ceux qui, anciens ou débutants, pour mille raisons, partiront avant de s'être donné le temps de rejoindre notre "noyau dur". Car, c'est vrai aussi, nombreux sont chaque année ceux qui viennent chez nous juste pour faire "un petit tour" et s'en aller sans rien dire à personne. C'est un peu dommage. Pour eux.
Sur quelle Voie arriveront-ils à se stabiliser un jour pour avoir eux aussi le "plaisir de jouer"?

 

 

LES 9 VERTUS DU KARATÉKA

 

 

1)L'honneur : MEYO. C'est suivre un code moral et avoir un idéal de manière à se comporter dignement et respectablement.

 

 

2)La fidélité : CHUJITSU. C'est le devoir et la nécessité absolue de tenir ses promesses et de remplir ses engagements.

 

 

3)La sincérité : MAKOTO. C'est la qualité de celui qui ne déguise ni ses sentiments, ni ses pensées, de qui sait être authentique.

 

 

4)Le courage : YUKI. C'est la force d'âme qui fait braver le danger  et la souffrance. La bravoure, l'ardeur et surtout la volonté sont  les supports de ce courage.

 

 

5)La bonté : SHINSETSU. Une des marques du courage. Elle dénote  une haute humanité et nous pousse à être respectueux de la vie.

 

 

6)L'humilité : KYOKEN. C'est savoir être modeste, exempt d'orgueil et  de vanité.

 

 

7)La droiture : TADASHI. C'est suivre la ligne du devoir et ne jamais s'en écarter. Elle nous permet de prendre, sans aucune faiblesse, une décision juste et raisonnable.

 

 

8)Le respect : SONCHOO. C'est savoir traiter les personnes et les choses avec déférence. C'est le premier devoir d'un Budoka.

 

 

9)Le contrôle de soi : SEIGYO.  Qualité essentielle d'une ceinture noire car elle conditionne toute son efficacité. Le code d'honneur, la morale traditionnelle enseignée par le Karaté-Do sont basés sur l'acquisition de cette maîtrise.   



28/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres